Recommandé par le petit futé

Rechercher

NOUS CONTACTER PAR EMAIL

Une question, un conseil ?
Nous vous répondons dans les
meilleurs délais.

10 choses simples pour être heureux

Publié le : 18/08/2020 11:22:57
Catégories : Santé / vitalisme

1. Faites plus d’exercice : 7 minutes pourraient êtes suffisantes

L’exercice a un effet si profond sur notre bonheur et notre bien-être que l’on a prouvé que c’était une stratégie efficace pour surmonter la dépression.

Trois groupes de patients dépressifs ont été étudiés : le groupe 1 est traité avec des médicaments, le 2 avec de l’exercice et le 3 avec médicaments et exercices. Les trois groupes ont connu pour commencer des améliorations similaires dans leur évaluation de bonheur, mais l'évolution a divergé :

- Six mois plus tard : Parmi ceux qui ont seulement pris les médicaments, 38 % étaient de nouveau en dépression. Ceux qui avaient pris des médicaments et fait de l’exercice faisaient légèrement mieux, avec un taux de rechute de 31 %.La plus grande surprise, cependant, est venue du groupe 2 qui a fait seulement de l’exercice : leur taux de rechute était de seulement 9 % !

- L’exercice libère des endorphines qui nous donnent le sentiment d’être plus heureux. Marcher tous les jours, diminue l’adrénaline, entraîne le cœur et les vaisseaux, recharge en émotions positives dès les six premières minutes d’exercice.

6 minutes de marche rapide tous les jours, c'est 30% d’émotions positives en plus, 30% d’émotions négatives en moins.

2. Dormez plus, vous serez moins sensible aux émotions négatives

Les stimuli négatifs sont traités par l’amygdale, les souvenirs positifs ou neutres sont traités par l’hippocampe. La privation de sommeil touche beaucoup plus l’hippocampe que l’amygdale. Par conséquent, les gens privés de sommeil ne parviennent pas à se rappeler des souvenirs agréables, mais se rappellent très bien des souvenirs tristes.

Dans une expérience de Walker, les étudiants privés de sommeil ont essayé de mémoriser une liste de mots. Ils pouvaient se souvenir de 81% des mots à connotation négative, comme « cancer ». Mais ils ne pouvaient se souvenir que de 31% des mots à connotation positive ou neutre, comme « soleil » ou « panier ».

3. Rapprochez-vous de votre travail, un court trajet vaut plus qu’une grande maison

Notre trajet pour aller au bureau peut avoir un impact étonnamment puissant sur notre bonheur. Le fait que nous ayons tendance à le faire deux fois par jour, cinq jours par semaine, pourrait nous rendre de moins en moins heureux avec le temps. Les gens ne s’acclimatent pas à un long trajet quotidien pour aller au travail compte tenu du stress variable engendré par la circulation.

4. Passez du temps avec vos amis et votre famille, vous ne le regretterez pas sur votre lit de mort

- Nous sommes heureux quand nous avons une famille, nous sommes heureux quand nous avons des amis. Presque toutes les autres choses que nous faisons en pensant les faire pour notre bonheur, ne sont que des moyens pour avoir plus de famille et plus d’amis.

- Les bons rapports entre frères et sœurs semblent particulièrement puissants. 93% des gens qui s’épanouissaient à 65 ans avaient été proches d’un frère ou d’une sœur quand ils étaient plus jeunes.

- Une étude publiée dans le Journal of Socio-économique indique que nos relations valent plus de 100 000 $ par an. L’Enquête British Household Panel démontre que l’augmentation du niveau des engagements sociaux a une valeur supérieure à 85 000 $ par an en terme de satisfaction de vie. Des changements réels dans le montant de notre revenu apportent très peu de bonheur. Donc, nous pourrions augmenter notre revenu annuel par des centaines de milliers de dollars et ne pas être aussi heureux que si nous avons augmenté la force de nos relations sociales.

5. Sortez, le bonheur est maximisé à la température de 13,9°C

Passer du temps au grand air et à la lumière extérieure naturelle venant du soleil surtout les jours gris.

20 minutes dehors stimule non seulement l’énergie positive, mais élargit la réflexion et améliore la mémoire. 20 minutes, c’est un temps assez court que vous pouvez intégrer dans votre temps de trajet ou même pendant votre pause déjeuner.

L’extérieur en milieu naturel rend les gens heureux. Le bonheur était maximisé à la température de 13,9°C, indépendamment du vent et de l'humidité.

6. Aidez les autres : 100 heures est le nombre magique

La façon dont nous aidons les autres est un facteur important pour vivre longtemps une vie heureuse :

- Nous avons fait l'hypothèse qu'un participant qui pensait sincèrement avoir des amis et une famille sur qui compter lors d’un moment difficile serait en meilleure santé et vivrait plus longtemps.

- Surprise : nos prévisions étaient fausses… au-delà de la taille du réseau social, les bénéfices les plus évidents sont obtenus en aidant les autres. Ceux qui ont aidé leurs amis et leurs voisins, en les conseillant et en prenant soin des autres, ont eu tendance à vivre plus longtemps. 

100 heures par an (ou 2 heures par semaine, ou 10 minutes par jour) semble être le temps optimal que nous devrions consacrer pour aider les autres afin d’enrichir notre vie. Par ailleurs dépenser de l’argent pour d’autres personnes nous rend plus heureux que d’acheter des choses pour nous-mêmes ! Les scientifiques ont constaté qu’un acte de bonté produit l'augmentation de bien-être la plus fiable que nous ayons testé.

7. Souriez, ça peut soulager la douleur

Sourire tout seul peut nous remonter le moral. Cependant, il est plus efficace quand on l’accompagne de pensées positives.

- Une étude menée par des étudiants en commerce dans une Université de l’Etat du Michigan démontre que les employés qui font un faux sourire toute la journée aggravent leur humeur affectant la productivité. Mais les employés qui sourient vraiment, ayant des pensées positives (comme des vacances sur une île paradisiaque), améliorent leur humeur et leur efficacité. Bien sûr, il est important de faire des « vrais sourires » qui utilisent vos orbites.

Il est très facile de faire la différence Le sourire est un moyen de réduire la détresse causée par une situation pénible. Les psychologues appellent cela l’hypothèse de rétroaction faciale. Même quand on se force à sourire, cela améliore légèrement notre humeur.

Exercice : décider de sourire 3 fois plus, voir 10 fois plus aujourd'hui. Observer !

8. Planifiez un voyage, même si vous ne partez pas !

Le plus haut pic de bonheur survient au cours de la phase de planification des vacances. Dans cette étude, l’effet de l’anticipation des vacances a renforcé le bonheur pendant huit semaines. Si vous ne pouvez pas prendre de vacances en ce moment, ou même une soirée avec vos amis, notez quelque chose sur le calendrier, même si cela aura lieu un mois ou un an plus tard.

Ensuite, chaque fois que vous aurez besoin de renforcer votre bonheur, regardez votre calendrier.

9. Méditez, reconnectez votre cerveau pour le bonheur

Des études montrent que dans les minutes qui suivent la méditation, nous éprouvons un sentiment de calme et de satisfaction ainsi qu’une grande prise de conscience et de l’empathie.

Les recherches démontrent que la méditation régulière reconnecte le cerveau de façon permanente permettant d'élever le niveau de bonheur de façon stable. C'est plutôt rassurant sachant que ce que nous ressentons et pensons n’est pas permanent.

10.Soyez reconnaissant

Augmentez à la fois le bonheur et la satisfaction dans votre vie.

Garder un journal des choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant, partager trois bonnes choses qui se produisent chaque jour avec un ami ou votre partenaire. 219 hommes et femmes qui ont écrit trois lettres de remerciements sur une période de 3 semaines ont prouvé que la rédaction des lettres de remerciements a augmenté le bonheur et la satisfaction de vie des participants, tout en diminuant les symptômes dépressifs.

Et un bonus pour lequel nous n'avons rien à faire :

Vieillir nous rendra plus heureux. Lorsqu'on a dépassé l'âge moyen, nous avons tendance à devenir naturellement plus heureux.

Les chercheurs ont constaté que les personnes âgées avaient plutôt tendance à se concentrer sur les moments heureux plutôt que les souvenirs négatifs. D’autres études ont découvert que lorsque les gens vieillissent, ils cherchent à améliorer leur humeur, par exemple, ils cessent de côtoyer les personnes qui les tirent vers le bas. Donc si vous pensez qu’être vieux est synonyme de malheur, rassurez-vous, il est fort probable que vous développiez une vision plus positive que celle d’aujourd’hui !

Partager ce contenu